Entrées par Florence MARTIN

* 6 décembre : le quatuor AKOS accueilli chez des adhérents

Le jeu en valait la chandelle ! Répondant à la demande du quatuor AKOS qui souhaitait jouer un programme à la veille d’un concert dans la région parisienne, des adhérents de Paroles et Musique Lyon ont proposé de l’accueillir, et les superbes instruments anciens ont pu se produire en concert le 6 décembre à LIMONEST. La […]

* 28 novembre : Soirée surprise pour les adhérents de Paroles et Musique Lyon

Le 28 novembre une soirée inédite attendait les adhérents de Paroles et Musique Lyon, réunis en début de soirée sous le péristyle de l’Opéra de Lyon.   SOIRÉE-SURPRISE … ET MYSTÈRE Mercredi 28 novembre 2018, chez Styl Costumier à Lyon Conduit par Florence, notre groupe s’avance le long de l’Opéra vers la petite rue Alexandre-Luigini, jusqu’à la […]

* 22 novembre : musique de chambre avec quatuor à cordes et contre-ténor

Le Quatuor Mycelium et le contre-ténor Léo Fernique à l’Espace Citroën Lyon, le 22 novembre 2018.   Un très beau programme présenté par ce jeune quatuor et ce chanteur, encore étudiants au CNSMD de Lyon.       Maguelonne CARNUS-GOURGUES, avant de nous enchanter par les sonorités douces et dynamiques de son violoncelle , nous lit […]

* 14 octobre : concert de musique de chambre avec Flûte et Harpe à la Chapelle de l’Oratoire (Caluire)

    Le 14 octobre 2018 Paroles et Musique Lyon avait convié Fauna BUVAT, flûtiste et Elise VEYRES à la harpe pour présenter un programme très varié. Ce fut un beau duo, un Face à Face Musical très apprécié du nombreux public présent sur le superbe site de la chapelle de l’Oratoire à Caluire.   […]

Raymonde Linossier : Muse et passion de jeunesse de Francis Poulenc

« La Violette Noire » : c’était une jeune fille habillée de noir, douée de la plus frappante physionomie. Son menton et sa bouche était très développés ; les lèvres également, grandes et fortes ressemblaient à une fleur largement épanouie. Dominant ce bas de visage intense et presque sauvage, les yeux montraient toute sa douçeur, toute la retenue qu’on […]